Accueil - livres précieux - Jean Cocteau : Le Potomak - 1913-1914 - Prospectus - 1916 - les Eugènes

Partagez cet article avec vos amis ...

Jean Cocteau : Le Potomak - 1913-1914 - Prospectus - 1916 - les Eugènes

les eugènes
les eugènes - étranges personnages créés par jean Cocteau
les eugènes - étranges personnages créés par jean Cocteau
leur histoire est une véritable bible illustrée de petits personnages qui me font parfois étrangement penser aux " shadoks " de Jacques Roussel, des personnages et une histoire très certainement totalement imaginaires issus des soirées d’Offranville où Jean Cocteau dessina pour amuser ces Dames les premiers Eugènes ...

L'histoire des Eugènes et du couple Mortimer.

On les découvre en " préface " du livre de Cocteau, gros point original qui nous montre un point de départ, pour un livre, constitué, non pas d'un texte, mais bien au contraire de ... 64 planches séparées et commentées, comme une petite bande dessinée nous parlant de la capacité d’inquiétude de l'Homme...
" Un couple Mortimer (type du bourgeois sûr de lui) termine son voyage de noces en Suisse. Dîner, théâtre, religion, rêve, poésie, danse, peinture, musique… " Rien ne trouble les Mortimer ". Des Eugènes, ces " microbes de l’âme ", veulent en faire leur repas. Ils les suivent, les surveillent, cherchent la faille pour entrer en eux, croient avoir trouvé : ils vont utiliser " la chose ", distillée en élixir et vaporisée par la serrure de leur chambre. Inquiétude des Mortimer, terrible angoisse ; les femmes Eugènes les vident, les Eugènes féroces les coupent en morceaux et les avalent (cinq dessins). Vient le moment de la digestion (cinq dessins aussi) : impossible ! Et les Mortimer vomis " peu à peu, se recomposent et… se retrouvent dans leur chambre au moment où frappèrent les Eugènes ", comme si de rien n’était. Sous-titre de cette petite fable : " Une histoire qui de finir bien n’en que plus mal se termine ". En effet, les Eugènes " sont terribles ", mais " ils sont indispensables " : " Ils exécutent les mues. " (" Postambule "). "

Les différentes éditions du POTOMAK de Cocteau.

Petite histoire de sa publication.
En 1913, Jean Cocteau découvre Le Sacre du printemps, célèbre ballet composé par Igor Stravinsky. Subjugué face à tant d’anticonformisme, cette œuvre est une véritable révélation pour Cocteau. C’est à la suite du ballet qu’il débute l’écriture de Le Potomak, considéré comme sa première œuvre d’envergure.
Si la première édition du Potomak date de 1919, le livre a longtemps attendu avant d’être publié. Le 19 mars 1914, Cocteau annonçait à sa mère que l’ouvrage était terminé. Gide, qui avait eu lecture de quelques pages en décembre précédent, parlait d’en accueillir des extraits dans La N.R.F. Il était même question, jusqu’en février, que les éditions de la N.R.F. le publient. Finalement, la publication doit se faire en août au Mercure de France : la guerre met un coup d’arrêt au projet.
Cocteau le relance en octobre 1917, après la création de son ballet Parade en collaboration avec Picasso et Satie (18 mai 1917). Mais entre-temps, les événements de l’époque et les rencontres artistiques l’ont fait évoluer. En 1915, des " Eugènes de la guerre " se sont ajoutés à L’Album des Eugènes et en 1916 un " Prospectus " explicatif. C’est cette version remaniée qui est portée à la Société littéraire de France fin 1917. De retard en retard, elle attend encore un an et demi avant de sortir des presses, en mai 1919. Cinq ans ont passé.
Les deux POTOMAKS.
Pour ceux et celles qui savent de quoi l'on parlent ... " Pas de dessin du monstre dans le livre : le Potomak est une image des " phénomènes infinis ".
Jean Cocteau a commencé son activité de romancier en se livrant à un autoportrait, effectué a partir des dessins du Potomak, dans l'album des Eugènes. L'étude des deux versions du Potomak révèle une intrusion dans sa famille ainsi que sa grande difficulté, liée au suicide de son père, à construire son identité, d'où une identification au personnage de Thomas l'imposteur, dont une amie a rédigé pour lui l'histoire, en souhaitant qu'il en fasse un roman

De ce livre singulier Jean Cocteau déclara : " Mon œuvre commence avec Le Potomak ; c’est une sorte de préface ... "
En effet, cette œuvre hybride, alternant dessins et textes, d’une liberté absolue de forme, fut composée à l’aube de la Première Guerre mondiale, et l’artiste la tiendra toujours pour son authentique premier livre. On y retrouve d’ailleurs la célèbre épigramme dont il aura pu faire sa devise : " Ce que le public te reproche, cultive-le, c'est toi. "
Fondé sur l’édition définitive établie par l’auteur en 1924, cet ouvrage surprenant et divertissant recueille de nombreuses illustrations tels les méconnus " Eugènes ", et, bien sûr, le " Potomak ", monstrueux pensionnaire d’un aquarium à Paris, porteur de poésie et de messages allégoriques.
Le Potomak (1919) et La Fin du Potomak (1940) se donnent pour les pierres de bornage du périmètre bibliographique, en dépit de l’existence, il est vrai mineure, de quelques nouvelles de jeunesse en amont, et de l’album pour enfants Drôle de ménage en aval.
Notons cependant qu’en janvier 1955, Cocteau publie un conte…de Quatre livres courts qui occupent le terrain ainsi délimité : Le Grand Écart (1923), Thomas l’imposteur (1923), Le Livre blanc (1928) et Les Enfants terribles (1929). Si, comme nous y invite la classification de l’auteur, on relègue aux frontières, sinon aux marges, les deux Potomak (le premier valant en vérité pour préface à toute l’œuvre de Cocteau, le second lui répondant à vingt ans de distance), les ouvrages restants s’agrègent jusqu’à former un noyau romanesque, mûri en sept années à peine. De l’été 1922 au printemps 1929, du premier jet du Grand Écart au dernier mot des Enfants terribles,
Cocteau traverse son moment proprement narratif. Cet isolement temporel se double d’une insularité fictionnelle puisque les quatre titres considérés s’offrent au lecteur comme des fabulations, à la différence du Potomak et de La Fin du Potomak, autobiographies déclarées.
En effet Le Potomak est un livre qui renferme tous les malaises d'une mue profonde. À partir de ce moment, Cocteau va se chercher sur des routes plus difficiles. Il se trouve en 1918 avec Le Cap de Bonne-Espérance. La mode était alors aux natures-mortes et aux nuances subtiles. Le Cap leur oppose une sorte de grosse fugue sans pédales...
pour Cocteau, finalement, personnage complexe s'il en est, son Potomak, synthétise ces découvertes et renie ses premiers recueils.

Notre exemplaire du Potomak, pour découvrir aussi les " eugènes ".

en résumé ...
titre : Le Potomak: 1913-1914. Précédé d'un Prospectus 1916
auteur : Jean COCTEAU
éditeur : Librairie Stock, Delamain et Boutellau, Paris
6ème édition - texte définitif
imprimerie : Kapp, Paris - Vanves
année : 1924
une édition qui comprend ( justificatif ) : 25 exemplaires ( 1 à 25 )sur papier Impérial du Japon, 3 exemplaires Hors Commerce sur Vergé de Rives, 110 ex ( 26 à 135 ) et 10 H.C. ( de D à M ) sur papier pur fil du Marais, ainsi que 550 ex numérotés de 136 à 685 dont le notre resté " vierge " de numérotation :)
reliure ou : Petit livre broché sous couverture rose.
état : Couverture quelque peu défraîchie, rousseurs éparses, quelques pages mal coupées, le reste fort bon voir TB++
dimensions : 18,5 x 12,5 cm.
Bel exemplaire de bibliophile à relier tout en conservant la couverture originale.

album-des-eugenes ariane bureau-central cocteau-potomak esprit-de-digestion huimeuses imprimerie-kapp jean-cocteau-berceuse jean-cocteau-le-potomak jean-cocteau-livre jean-cocteau-texte le-potomak-precede-d-un-prospectus le-potomak-stock le-potomak-texte-definitif le-potomak les-eugenes-cocteau les-eugenes-et-les-mortimer les-eugenes-jean-cocteau les-eugenes livre-de-jean-cocteau


autres articles à lire :
Si comme nous vous êtes passionné par les belles découvertes, n'hésitez pas à partager votre passion ... :)
contact

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à Ma Petite Brocante en Ligne ...

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot dq2ux ?

Fil RSS des commentaires de cet article