Accueil - livres précieux - Histoire de Paul et Virginie dans une belle édition de collection

Partagez cet article avec vos amis ...

Histoire de Paul et Virginie dans une belle édition de collection

Paul et Virginie
Paul et Virginie - dans une belle et ancienne édition
il est toujours bien agréable de lire, relire, découvrir une histoire comme celle de Paul et Virginie et encore plus particulièrement au travers d'un livre ancien et rare, au travers d'une édition peu courante qui renforce le plaisir de la lecture ...

Paul et Virginie : un roman de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre.

Il s'agit d'un roman de " fiction romantique " dont la parution remonte à 1788 pour la première édition qui sera et continue à être suivie de dizaines de nouvelles éditions. Le charme des éditions anciennes restant sans aucun contexte un gros plus !
Paul et Virginie sont deux enfants vivant sur l'île Maurice ( à l'époque appelée l'île de France ) et qui ont été élevés comme frère et sœur.
[BNF] Bernardin de Saint-Pierre raconte comment l'idylle de deux jeunes gens élevés ensemble depuis leur plus jeune âge, au sein d'une nature paradisiaque qui les a rendus beaux, bons et vertueux, tourne court : Virginie se noie au cours d'un naufrage.
Bernardin de Saint-Pierre
Bernardin de Saint-Pierre : écrivain et botaniste français
L’auteur introduit de nombreux thèmes d'inspiration romantique. Il renouvelle le sentiment de la nature, en s'attachant au grandiose et au sublime plutôt qu’au beau. Le paradis perdu, l’enfance et l’abondance des jardins exotiques évoqués tout au long du roman sont enracinés dans l’île de France – l’actuelle île Maurice –, en plein Océan Indien, aux antipodes d’une métropole livrée aux superstitions des Lumières.
Premier des romans exotiques et maritimes, cette œuvre fut un triomphe à la fin du XVIIIe siècle, provoquant un enthousiasme qui ne faiblit pas au siècle suivant. Elle est la source du lyrisme descriptif à laquelle ont puisé Chateaubriand, Flaubert, Loti et tant d'autres.
[RESUME] Paul et Virginie est le roman d’une idylle. L’idylle de deux enfants qu’un sort commun a réunis dans un même univers. Paul est le fils naturel de Marguerite, fille de paysans bretons, abusée par un gentilhomme et contrainte d’aller cacher « aux colonies » sa faute. Virginie, elle, est la fille de Madame de La Tour, que son époux, « mort des fièvres pestilentielles », laisse veuve et bientôt mère sur les bords d’une île perdue dans l’océan Indien. Son nom est l’île de France. L’île est le troisième personnage du roman.
Île lointaine, l’île de France est difficilement accessible. Protégée et enclose sur elle-même, elle est une matrice. Une matrice arcadienne qui abrite la vie d’une petite communauté, bien organisée, vivant en autarcie, grâce à l’office de son industrie et aux bienfaits de sa vertu. Au sein de cet « œuf primordial », Paul et Virginie, sont indissociables, élevés comme frère et sœur dans une même symbiose, au cœur d’une nature généreuse. Roman de la gémellité, Paul et Virginie est aussi un roman des origines. Les deux enfants vivent inséparables dans une innocence édénique dont le lecteur épris d’azur rêve qu’elle ne prendra jamais fin.
Pourtant, quelques signes avant-coureurs du désastre à venir émaillent çà et là le récit. Ainsi de la présence de l’esclavage sur l’île. Dure réalité dont rend compte l’épisode de la « Négresse marronne » qui fuit la cruauté de son maître. Ou encore l’épisode de la destruction du « repos » de Virginie, maltraité par l’ouragan. Sans compter les histoires de naufrages effrayants dont la mère de Virginie fait le récit à la veillée.
Le lecteur pressent que quelque chose se trame à l’insu des deux jeunes gens. Mais le plus gros grain de sable, celui qui vient déranger cette belle ordonnance, c’est ce « mal inconnu » qui s’infiltre dans les rouages de cet univers, jusqu’alors idyllique. Et c’est de Virginie qu’il provient. Dès lors, l’harmonie des origines est battue en brèche et Virginie devra porter seule le fardeau de son mal. Adolescente tourmentée, Virginie souffre d’un mal qu’elle n’ose nommer. Le mal qui s’insinue en elle, la déchire et l’éloigne de Paul. Qu’elle aime en silence. Cette passion muette la brûle et la dévore, sans que Paul en prenne conscience. Lorsque Paul comprend, il est déjà trop tard. Le destin de Virginie est en marche, personnalisé par Madame de la Tour et par tous ceux qui la conseillent. Virginie quitte l’île. Et s’exile en France. Mais les espoirs de fortune et de beaux partis que l’on avait agités pour elle la laissent indifférente. Elle se consume loin de Paul et de sa chère île natale, dans l’univers factice de la haute société. Et Paul en est quitte pour attendre. Indéfiniment. D’abord les lettres, puis le retour deux ans plus tard de sa bien-aimée. Et lorsque, enfin, il est près d’atteindre au but, que le Saint-Géran est sur le point d’accoster et de lui rendre sa chère Virginie, une tempête imprévue secoue le bâtiment, le soulève et le couche sur le flanc. Virginie est emportée par les flots. Il ne reste plus à Paul qu’à ensevelir le corps de l’aimée au cœur de son « repos », consciencieusement reconstruit par Paul. Virginie repose au pied des deux cocotiers qui entrecroisent encore leurs branches par-dessus la tombe. ...

La Chaumière Indienne.

Il s'agit là d'un autre texte du même auteur, une nouvelle assez longue ( 60 pages environ ), mais pas assez pour en faire un tirage à exemplaire unique. On retrouve donc très souvent ce " conte philosophique " à la suite de " Paul et Virginie ", ce qui est le cas dans l'édition qui vous est présentée ci-dessous ...
la chaumière indienne
la chaumière indienne : conte philosophique
[ RESUME ]
Un savant britannique, comme quelques autres de ses pairs, est mandaté par la Société royale de Londres pour chercher de par le monde les réponses à quelques milliers de questions scientifiques bien précises répertoriées dans un cahier. Le savant, sur sa route, recueille des centaines de manuscrits et des réponses à ses questions, mais ces réponses pointent vers de nouvelles questions encore plus nombreuses. Arrivé en Inde, il apprend qu'un « brame » (brahmane) aurait les réponses à toutes les questions. Sur le chemin pour le rencontrer, le savant se dit qu'il existe en fait trois questions essentielles qu'il aimerait lui poser, bien qu'elles ne figurent pas dans son mandat :
- Où se trouve la vérité ?
- Par quel moyen peut-on la trouver (les hommes ayant tous des perceptions différentes de la vérité, même en s'appuyant sur la raison) ?
- Dans quelles circonstances peut-on la faire connaître aux hommes (car on se fait généralement des ennemis le cas échéant) ?
La rencontre du brahmane se passe mal : elle est encombrée de toutes sortes de rituels, et le brahmane, imbu de lui-même, répond que seuls les brahmanes connaissent la vérité et qu'il est impossible de la communiquer aux autres hommes.
Sur le chemin du retour, le savant et ses guides sont surpris par la tempête. Ils découvrent une cabane isolée dans les bois. Les guides refusent d'y être hébergés, car elle est habitée par un paria, un intouchable. Le savant, lui, faisant fi de ces croyances, accepte l'hospitalité du paria et de sa femme. Discutant avec lui toute la soirée, il découvre un homme sage et bon qui lui apportera des réponses à ses questions. Le paria explique entre autres que c'est en touchant aux extrêmes du malheur, étant rejeté de tous, qu'il a découvert la vérité dans l'humilité, la simplicité et la générosité.
La nouvelle se conclut sur la leçon apprise du paria, ainsi résumée par le narrateur : « Il faut chercher la vérité avec un cœur simple ; on ne la trouve que dans la nature ; on ne doit la dire qu'aux gens de bien ou tout au moins à ceux qui sont prêts à l'écouter.

Un exemplaire rare et au tirage restreint de ' Paul et Virginie'.

Découvert dans une petite collection privée, cet ouvrage va trouver une seconde vie chez un autre passionné des belles éditions ...
Bernardin de Saint-Pierre - Paul et Virginie - La Chaumière Indienne - Ill. Paul Leroy - Ed. Lemerre - 1900
Une édition peu courante de l'histoire de " Paul et Virginie ", présentant en plus de la classique suite intitulée " La chaumière Indienne ", de nombreuses parties inédites en début de ce gros volume.
- Notice par Anatole France sur Bernardin de Saint-Pierre sur 56 pages numérotées en chiffres romains
- Notice et pièces justificatives sur 10 pages numérotées en chiffres romains
- Notice dur Bernardin de Saint-Pierre écrite par lui-même 14 pages numérotées en chiffre arabes jusqu'à la fin
- Paul et Virginie avec préambule, avant-propos, texte, sur 340 pages
- La chaumière Indienne, sur 88 pages
total : 428 pages
In-4, LXVII-427 pp
Édition illustrée par de très nombreuses compositions, en-ête, lettrines et autres, en noir de Paul Leroy gravées par Romagnol, dans le texte .
broché éditeur avec jaquette d'origine à l'aspect " peau de lézard " beige
justificatif de tirage : 300 exemplaires sur papier Vélin du Marais, 25 sur papier de Chine, 25 sur papier du Japon.
notre exemplaire : n°141, paraphé par l'éditeur
état : couverture correcte légèrement insolé, intérieur très frais, sans rousseur ni tache, mais avec quelques légers désassemblages partiels ... ( TB )
éditeur : Alphonse Lemerre, Paris ( 1900 ) ( date de fin d'impression : 15 décembre 1899 )
illustrations : Paul Leroy gravées par Romagnol
date : 15 décembre 1899
dimensions : 30 x 21,5 x 4 cm
poids : 5350 grammes
SUPERBE EXEMPLAIRE
sortie de collection privée
.... enjoy :)

alphonse-lemerre ancienne-edition-de-paul-et-virginie avant-propos bernardin-de-saint-pierre-notice bernardin-de-saint-pierre fiction-romantique histoire-de-paul-et-virginie jaquette-editeur justificatif-du-tirage la-chaumiere-indienne lettrine notes-et-pieces-justificatives notice-sur-bernardin-de-saint-pierre paul-et-virginie-illustrations-paul-leroy paul-et-virginie-illustrations paul-et-virginie-suivi-de-la-chaumiere-indienne paul-et-virginie-typographie-agreable paul-et-virginie-typographie-details paul-et-virginie-typographie paul-et-virginie paul-leroy-illustrateur paul-leroy-illustration paul-leroy port-louis preambule presentation-anatole-france texte-de-la-chaumiere-indienne


autres articles à lire :
Si comme nous vous êtes passionné par les belles découvertes, n'hésitez pas à partager votre passion ... :)
contact

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à Ma Petite Brocante en Ligne ...

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot lp9ye ?

Fil RSS des commentaires de cet article