Accueil - erotica et curiosa - Les Fables et les Contes de Jean de La Fontaine

Partagez cet article avec vos amis ...

Les Fables et les Contes de Jean de La Fontaine

Jean de La Fontaine
Jean de La Fontaine - Les Fables certes, mais les Contes également ...
un nom connu de tous les français, de par le Monde entier aussi, principalement pour ses " fables ", mais qui s'est aussi laissé allé à écrire dans un tout autre registre dans ses " Contes " beaucoup plus, et de loin, ... libertins ...

Qui était donc Jean de La Fontaine ?

Né à Château-Thierry dans la campagne picarde, le 8 juillet 1621, Jean de La Fontaine grandit en se passionnant pour la lecture d'œuvres antiques. Après le collège, il passe 18 mois à l'Oratoire à partir de 1641. Cependant, ne s'intéressant pas aux études religieuses, il préfère aller étudier le droit à Paris et obtient son diplôme d'avocat en 1649. Parallèlement à ses études, il fréquente un salon de jeunes passionnés de littérature, les "chevaliers de la table ronde" et compose ses premiers vers. En 1653, sa femme Marie Héricart, qu'il avait épousée en 1647, lui donne un fils, Charles. Madame de La Fontaine est une femme cultivée qui, à l'instar de son mari, fréquente un salon littéraire.
En 1652, à l'âge de 31 ans, il devient maître des Eaux et Forêts du duché de Château-Thierry. Sa vie connaît un nouveau tournant en 1658, quand il entre au service du Surintendant Fouquet. Mais ce dernier est bientôt arrêté sur ordre de Louis XIV, jaloux de sa puissance. La Fontaine souffrit de la disgrâce de son maître, et intensifia son activité littéraire. En 1660, il fait paraître son Élégie aux Nymphes de Vaux, puis entre 1665 et 1674 plusieurs volumes de Contes et Nouvelles qui ne manquent pas de talent. Son œuvre majeure reste bien sûr, ses Fables dont la composition l'occupera une bonne partie de sa vie, puisqu'elle s'étale de 1668 à sa mort. Autrement dit, sur une période de plus de 25 ans.
Le brillant maniement des vers et la visée morale des textes, beaucoup plus complexes qu'il n'y paraît à la première lecture, ont déterminé le succès de cette œuvre à part et les Fables de La Fontaine sont toujours considérées comme un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française. Le fabuliste a éclipsé le conteur d'autant que le souci moralisant a mis dans l’ombre les contes licencieux publiés entre 1665 et 1674.
La Fontaine tombe gravement malade fin 1692, vraisemblablement de la tuberculose. Il demande alors à voir un prêtre, et le curé de l'église Saint-Roch lui envoie le jeune abbé Pouget, qui vient d'obtenir son doctorat de théologie. Celui-ci s'applique à lui faire abjurer sa vie épicurienne et ses écrits anticléricaux, et le soumet quotidiennement à des exercices religieux. Il reçoit l'extrême-onction le 12 février 1693. Sont présents des membres de l'Académie française, des amis, et des prêtres.
Il meurt le 13 avril 1695 au 61 rue Platrière. Il est inhumé le lendemain au cimetière des Saints-Innocents comme le stipule son acte de décès, reconstitué après l'incendie de l'Hôtel de Ville en 1871. Son tombeau, ainsi que celui de Molière inhumé au cimetière Saint-Joseph, est transporté au musée des monuments français, lors de la démolition de la chapelle et du cimetière, au commencement de la Révolution française. Les restes supposés de La Fontaine sont transférés en 1817 avec ceux de Molière au cimetière du Père-Lachaise …

L'épitaphe de La Fontaine, rédigé par lui-même ...

Avec une paresse qu'il revendique qui pourrait être associée à la facilité de ses œuvres, qui n'est pourtant qu'apparente, il s'y attribue il s'attribue un caractère désinvolte et paresseux.
" Jean s'en alla comme il était venu,
Mangeant son fonds après son revenu ;
Croyant le bien chose peu nécessaire.
Quant à son temps, bien sçut le dispenser :
Deux parts en fit, dont il souloit passer
L'une à dormir, et l'autre à ne rien faire. "

Les Fables de La Fontaine.

Ce sont de courts poèmes qui racontent de petites histoires dont les personnages sont des animaux aux sentiments, aux pensées et aux comportements humains. Ce qu’ils font ou ce qui leur arrive correspond à des événements qui peuvent se produire dans la société des hommes. La Fontaine en tire une «  morale », c’est-à-dire un conseil sur ce qu’il convient de faire pour vivre sans ennuis. Cette morale contient souvent une critique de la société de l’époque. Beaucoup de ces fables sont connues de tous les Français, car elles sont apprises à l’école.
Selon " wikipédia " 'Les Fables choisies', mises en vers par M. de La Fontaine, appelées simplement Fables de La Fontaine, sont trois recueils regroupant deux cent quarante-trois fables allégoriques publiés par Jean de La Fontaine entre 1668 et 1694. La plupart, inspirées des fables d'Ésope, Babrius et Phèdre, mettent en scène des animaux anthropomorphes et contiennent une morale explicite (présentée au début ou à la fin du poème) ou implicite.
fables
fables : des récits de fiction exprimant une vérité générale ...
L'auteur y invente un genre en rupture avec les traditions ésopique, évangélique et humaniste, où le style et l'esprit plus que le propos se veulent didactiques. Modèle du français classique, ces apologues sont utilisés dès le début du XVIIIe siècle comme support d'enseignement par les jésuites, principal corps enseignant en France jusqu'en 1763, et par les précepteurs familiaux, puis deviennent, sous la Troisième République et jusqu'après-guerre, un incontournable de l'école primaire.

La liste complète des Fables de Jean de La Fontaine

Cette liste complète des Fables de Jean de La Fontaine est une véritable encyclopédie à elle toute seule, on peut en trouver tous les éléments, c'est à dire les 249 titres de leurs textes ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_Fables_de_La_Fontaine ( classées par ordre alphabétique ).

Les Contes de La Fontaine.

Les contes " libertins " de Jean de La Fontaine, ont souvent fait jaser, bien que nettement moins connus que les Fables allant du « Mari confesseur » au « Cocu battu et content » en passant par « Comment l’esprit vient aux filles », ces contes grivois dévoilent une facette libertine moins connue du grand fabuliste. Sans obscénité ni leçon, ils content les plaisirs sensuels avec espièglerie et malice.
Très osés pour l’époque, ces textes furent censurés et compromirent l’admission de La Fontaine à l’Académie française. Il dut les abjurer en public et promettre de ne plus rédiger que des ouvrages de « piété ».
Les Contes et nouvelles en vers ont ainsi fait l'objet de censure : en 1674, ils sont publiés sous le titre de Nouveaux contes et l'autorité policière les saisit car ils sont « rempli[s] de termes indiscrets et malhonnêtes, et dont la lecture ne peut avoir d'autres effets que celui de corrompre les bonnes mœurs et d'inspirer le libertinage ». La Fontaine reniera et jugera « abominable » son texte à la fin de sa vie, afin de se soustraire à la réprobation de l'Académie française.
«  Contes et nouvelles en vers «  est un recueil de divers contes et nouvelles grivois, recueillis et versifiés par Jean de La Fontaine et publiés pour la première fois, en trois parties, par Claude Barbin, en 1665, 1666 et 1671.
Pour écrire ces contes, La Fontaine s'est inspiré de plusieurs œuvres françaises et italiennes des XVe et XVIe siècles, dont le Décaméron de Giovanni Boccace, Orlando furioso de Ludovico Ariosto, la collection Cent Nouvelles d'Antoine de La Sale et l'œuvre de Bonaventure Des Périers.
Leur nombre étant moindre que celui des Fables, l'on peut réussir à publier plus facilement leurs différents titres :
- Première partie (1665)
Avertissement
Préface
Joconde
Richard Minutolo
Le Cocu, battu, et content
Le Mari confesseur
Conte d’une chose arrivée à Château-Thierry
Conte tiré d’Athénée
Autre conte tiré d’Athénée
Conte de **** (sœur Jeanne)
Conte du Juge de Mesle
Conte d’un paysan qui avait offensé son Seigneur
Imitation d’un conte intitulé « les Arrêts d’Amour »
Les Amours de Mars et de Vénus
Ballade
- Seconde partie (1666)
Le Faiseur d’oreilles et le Raccomodeur de moules
Les Frères de Catalogne
Le Berceau
Le Muletier
L’Oraison de Saint Julien
La Servante justifiée
La Gageure des trois Commères
Le Calendrier des Vieillards
À Femme avare, galant Escroc
On ne s’avise jamais de tout
Le Villageois qui a perdu son veau
L’Anneau d’Hans Carvel
Le Gascon puni
La Fiancée du roi de Garbe
L’Ermite
Mazet de Lamporechio
Troisième partie (1671)
Les Oies du Père Philippe
La Mandragore
Les Rémois
La Coupe enchantée
Le Faucon
La Courtisane amoureuse
Nicaise
Le Bât
Le Baiser rendu
Épigramme
Imitation d’Anacréon
Autre imitation d’Anacréon
Le Différend de Beaux Yeux et Belle Bouche
Le Petit chien qui secoue de l’argent et des pierreries
Clymène
- Nouveaux contes (1674)
Comment l’esprit vient aux filles
Le Troqueurs
Le Cas de conscience
Le Diable de Papefiguière
Féronde ou le purgatoire
Le Psautier
Le Roi Candaule et le maître en droit
Le Diable en enfer
La Jument du compère Pierre
Pasté d’anguille
Les Lunettes
Janot et Catin
Le Cuvier
La Chose impossible
Le Magnifique
Le Tableau

Une édition exceptionnelle des «  Contes de Jean de La Fontaine " .

C’est ce que vous pourrez découvrir en parcourant cette superbe production réalisée en 1949, donc vous pouvez voir quelques extraits ou illustrations dans les images ci-dessous ( cliquables pour agrandir … )
Jean de La Fontaine - Contes - 1949 - illustré par Uzelac
Bel exemplaire avec des illustrations de Uzelac colorisées par Daniel Jacomet
Édition distribuée en exclusivité par " les compagnons des Arts Graphiques "
2 volumes in-8 brochés, coffret, sous chemise et emboîtage, en bon état
Illustrations de Uzelac
éditeur : Jean Landru, Chamonix Mont-Blanc
édition limitée : 555 exemplaires - n¨488 sur papier de Rives B.F.K.
achevé d'imprimer sur les Presses de a Société Méditerranéenne le 15 avril 1949
Les coloris ont été reproduits par Daniel JACOMET
état : TB++ sauf usage sur un des boitages
… 😊

2-volumes 2-voulumes-sous-boitage 234-pages charme-ibertin conception-du-tirage contes-de-jean-de-la-fontaine-tome-2 contes-de-la-fontaine contes eau-forte edition_limitee fin-du-premier-volume illustration-couleurs illustration-sepia jean-landru-editeur jeux-sexuels joconde-uzelac joconde la-coupe-enchantee la-mandragore la-servante-justifiee le-bat le-berceau le-cocu-battu-et-content le-diable-de-papefiguiere le-muletier les-contes-couverture les-contes les-oies-de-frere-philippe les_quiproquos nu-en-couleurs pages-non-reliees societe-imprimerie-mediterraneenne souscription-pour-tirage table-des-matieres-la-fontaine table-des-matieres tables-des-matieres-conte tome-1 uzelac-illustrateur uzelac-illustration-couleur


autres articles à lire :

Si vous êtes intéressé par un ou plusieurs articles de cette Brocante, prenez directement contact ...
Si vous avez des objets à nous proposer, prenez également contact ...
Une réponse rapide et personnalisée vous parviendra rapidement ... :)
contact

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à Ma Petite Brocante en Ligne ...

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot cfled ?

Fil RSS des commentaires de cet article