Accueil - erotica et curiosa - Louis Berthomme Saint-André : les gravures érotiques retrouvées

Partagez cet article avec vos amis ...

Louis Berthomme Saint-André : les gravures érotiques retrouvées

Mémoires d'une chanteuse
Mémoires d'une chanteuse - préface de Helpey

un autre patronyme d'un autre écrivain, pour lequel Louis Berthomme Saint-André réalisa une série de gravures qui auront créé bien des mystères parmi certains bibliophiles spécialisé, notamment dans l'érotisme ...

Pour quoi Louis Berthomme Saint-André est-il connu ?

Louis Berthomme Saint-André est né le 4 février 1905 à Barbery (Oise), et mort le 1er octobre 1977 à Paris.
Ce fut un peintre, graveur à l'eau-forte, lithographe et illustrateur français reconnu pour pas mal d'œuvres….
Vers 1921, il fréquente l'école des Beaux-arts de Paris, il fut ensuite très inspiré par des paysages et des personnages algériens, passa beaucoup de temps en Algérie, mais revint ensuite à ses inspirations provençale ou parisiennes, notamment ensuite toute une série de nus, dont, actuellement, la côte ne cesse d'exploser.
Louis Berthomme Saint-André
Louis Berthomme Saint-André : dans son atelier ( photo de 1956 )
Mais, avouons-le, il est surtout connu pour de nombreuses gravures, eaux fortes réalisées dans un style érotique très personnel, dépassant d'ailleurs largement l'érotisme ...
Pour des traductions de livres anciens, ou autres, Il a dessiné des illustrations érotiques pour des œuvres de Paul Verlaine, Guillaume Apollinaire, Charles Baudelaire, Denis Diderot, Voltaire, Alfred de Musset, Jean-Louis Miège, etc. qui en font actuellement une référence de le monde de la gravure érotique.
Pendant la guerre, il entre en Résistance et collabore à " VAINCRE ", puis installé dans le Montmartre des artistes, honoré de la Légion d'Honneur, il repart en Afrique, puis au Sénégal au titre d'une " coopération artistique ", sans jamais cesser de peindre, de dessiner, de réaliser ses fameuses gravures érotiques, souvent publiées très discrètement, voire distribuées " sous le manteau " ...
Il décèdera brutalement dans son domicile parisien en 1977 …

L'histoire de l'Histoire de la Chanteuse … allemande.

C'est finalement ce qui nous préoccupe aujourd'hui, c'est le pourquoi du comment de cette publication, in fine …
Il y a dans ce titre de livre comme une grosse ambiguïté : " l'Histoire d'une Chanteuse " !
Les première traces remontent à un titre, à un livre " Mémoires d'une chanteuse allemande ".
Ce texte a été publié en 1862 et 1865, pour la première fois, sans signature. Apollinaire qui adorait ce texte, pensait que ce n'était pas la cantatrice elle-même qui l'avait écrit mais quelqu'un de proche, en utilisant les péripéties de la vie amoureuse de Wilhelmine Schroeder-Devrient.
Wilhelmine Schroeder-Devrient
Wilhelmine Schroeder-Devrient : la cantatrice à la vie dissolue .
C'est un récit circonstancié des aventures et des mariages d'une cantatrice de la fin du XIXe siècle, qui jouit d'un tempérament volcanique, aime et souffre sans interruption. Passant des hommes aux femmes, elle raconte avec un luxe de détails toutes ses expériences à deux ou trois, et une sorte de candeur qui rend son érotisme encore plus fort. On y découvre les premiers préservatifs - une petite vessie terminée par un cordon rouge - inventés par le médecin français Condom. Le langage cru de ce récit n'a d'égal que l'aisance de la langue.

Un amoureux des femmes .

Louis Berthommé Saint-André « aimait les femmes ; il les connaissait bien et elles étaient, pour lui, source d'inspiration. Ses modèles préférés le suivaient jusque sur son lieu de vacances. »
« Peindre un paysage, un bouquet, une femme fut toujours, pour Berthommé Saint-André, une façon de remercier le Créateur », écrivit le journaliste Michel Droit dans l'ouvrage référence qu'il consacra à cet artiste en 1981.

Mémoires d'une chanteuse : 16 lithographies coloriées originales enfin retrouvées !!!

Une bien longue histoire, un bien long périple que cette histoire des 16 gravures réalisées par Berthommé Saint -André pour illustrer un livre … qui lui aussi a déjà eu plusieurs vies …
- 1ère trace : MEMOIRES D'UNE CHANTEUSE Première et seule traduction complète de Memoiren einer Sängerin (Altona 1862-1870) ou Mémoires de la célèbre cantatrice allemande Wilhelmine Schroeder-Devrient. Hambourg, ( A fond de cale, 1911, in-8, 266 pp., br. couv. impr. (débr.), chemise et étui amateur et toutes traces perdues ...
- 2ème trace : Une EDITION ORIGINALE normalement ornée de 2 portraits de la cantatrice.
Cette édition fut faussement datée 1911 (elle est en fait parue fin 1913 début 1914).
La quasi-totalité de l'édition avait été entièrement saisie par la police chez l'éditeur.
Cette traduction française fut établie par Apollinaire avec le concours de Blaise Cendrars.
( Dutel, 536. Dos un peu us. avec qq. mq. Piqûres sur les tranches.)
- 3ème trace : Références d'un des rares exemplaires conservé à la Bibliothèque Nationale de France :
Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation
Auteur(s) : Schröder-Devrient, Wilhelmine (auteur prétendu)
Titre(s) : L'oeuvre des conteurs allemands [Texte imprimé] : mémoires d'une chanteuse allemande, XIXe siècle : traduit pour la première fois en français avec des fragments inédits / introd. par Guillaume Apollinaire
Traduction de : Aus der Memorien einer Saengerin [Sängerin]
Publication : Paris : Bibliothèque des curieux, 1913
Description matérielle : 285 p. ; in-8
Collection : Les maitres de l'amour
mémoires d'une chanteuse
mémoires d'une chanteuse : édition de 1933
- 4ème trace : Mémoires d'une chanteuse. Préface de Helpey.
( Paris, s.n., 1933, grand in-12 demi-chagrin maroquiné rouge à coins, dos à nerfs, couvertures et dos conservés, tête dorée. 185 pp. frontispice et 15 hors-texte en noir, libres. )
Tirage à 305 exemplaires numérotés, celui-ci n° 27 sur vélin de Rives à la forme, avec la suite définitive des 16 lithographies. L'exemplaire décrit par Pia, dans «Les Livres de l'Enfer», (Tome II., col. 835), ne comporte que le frontispice et 5 lithographies hors texte.
mémoire d'une chanteuse préfacée par Helpey : avec illustration en Noir et Blanc .
- 5ème trace ( celle qui nous intéresse  ) :
MEMOIRES D'UNE CHANTEUSE - BERTHOMME SAINT-ANDRE...( Lot 215 - Drouot Estimations
MEMOIRES D'UNE CHANTEUSE - BERTHOMME SAINT-ANDRE ** Préface de Helpey. Paris, 1933, in-8, br. couv. impr. un peu débr., chemise et étui amateur. )
Avec 16 lithographies érotiques de Louis Berthommé Saint-André.
Un des 270 ex. sur vélin avec la suite définitive des 16 lithos (n°40).
( Dutel, 1949.)
- 6ème et dernière trace :
Si nous avions connaissance de l'existence de ces seize gravures, il était quand même surprenant que aucune version ne fut proposée en version " colorée ".
Nous avons désormais la réponse avec cette sublime et donc très rare série : ces 16 épreuves n'ont été tirées qu'en quelques très rares exemplaires, en couleur.
Des tirages coloriés, très certainement par Berhommé lui-même, signé d'un paraphe, à une dizaine d'exemplaires destinés à l'auteur pour ses amis proches et tous numérotés en " exemplaires de chapelle marqués H.C. "

Que sont les tirages marqués " exemplaires de chapelle ( HC ) " en imprimerie ?

Les exemplaires de chapelle selon le CNRTL sont les « exemplaires que les typographes, en vertu d’un ancien privilège, prélevaient sur tous les ouvrages imprimés et dont la vente permettait d’alimenter la caisse de chapelle », la caisse de chapelle étant au 19e siècle une aide de secours mutuelle associant les ouvriers et permettant de les secourir en cas de problème de santé et d’impossibilité de travailler.
Les exemplaires de montre ne renvoient pas à un vocabulaire de la typographie mais probablement au sens de « montrer », c’est-à-dire exhiber et exposer en public, donc ce sont probablement des livres réservés aux expositions. Les exemplaires de dépôt, eux, doivent être ceux destinés au dépôt légal à la Bnf et/ou à l’époque au Ministère de l’intérieur.
Et ce sont donc une série des 16 exemplaires de chapelle sur laquelle nous venons de mettre la main, pour notre plus grand bonheur et pour les partager, surtout avec cette version coloriée avec les amateurs de belles choses, notamment en matière de " EROTICA "
Je vous les laisse donc visualiser tranquillement maintenant …
:)

dans-la-grange double-penetration-dans-les-bois ecriture elle-et-cinq-hommes endorrmie-decouverte explorations-lesbiennes inconnue-masquee irresistible-attrait-de-la-jeunesse les-deux-amies monsieur-et-ses-deux-femmes penetration plaisir-et-masturbation plaisir-solitaire plaisirs-de-lesbos trois-au-lit zoophilie


autres articles à lire :

Si vous êtes intéressé par un ou plusieurs articles de cette Brocante, prenez directement contact ...
Si vous avez des objets à nous proposer, prenez également contact ...
Une réponse rapide et personnalisée vous parviendra rapidement ... :)
contact

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à Ma Petite Brocante en Ligne ...

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article