Accueil - sculptures et statues - L'Art ancestral du bronze africain en images

Partagez cet article avec vos amis ...

L'Art ancestral du bronze africain en images

bronze africain
bronze africain - technique de la cire perdue
promotion
un Art ancestral qui perdure principalement en Afrique et nous fait revivre les métiers, les croyances, les joies et les peurs des anciens au travers de leurs réalisations traditionnelles ...

L'Art du Bronze africain et la Technique de la cire perdue.

C'est de l'Artisanat, souvent au plus pur sens du terme !
En Afrique, le sculpteur et le fondeur sont une seule et même personne. On désigne sous le terme de bronze divers alliages à base de cuivre, de zinc, de plomb et d'étain dont les proportions sont variables. L'artiste crée une sculpture en cire qu'il recouvre de sable mélangé à de l’argile et de la bouse d’âne que l'on fait sécher. Le moule est ensuite cuit, la cire fond et s'échappe par les trous pratiqués. L'alliage en fusion est versé et vient prendre la place occupée par la cire. Après refroidissement, le moule est cassé pour en extraire la sculpture ; il faut ensuite ébarber les coulures et travailler le fini de la sculpture. Chaque pièce créée est ainsi unique.
Les outils sont rudimentaires et proviennent de la récupération, le travail du bronze repose sur le savoir faire des artisans bronzier et comme vous pourrez le constater en aucun cas sur la technologie ou les outils utilisés.
Spécifiques à certaines ethnies ou certains peuples, l’industrie du bronze est souvent le reflet de grandes civilisations disparues telles que le royaume d’Ifé dans l’ancien Bénin, aujourd’hui Nigéria.
La production se répartie souvent en deux, voire trois catégories:
- les grandes réalisations représentant des animaux, des personnages, des objets du quotidien.
- des gri-gri ou porte-bonheur, souvent beaucoup mieux réalisés d'ailleurs, que l'on portait autour du coup pour éloigner les mauvais esprits.
- les petites statuettes, représentants les gens du peuple dans des scènes de la vie courantes, qui étaient réalisées presque toutes dans une gamme de dimensions presque identiques, mais surtout avec des poids très proche, puisque destinés au pesage des métaux précieux découverts dans certaines de ces régions.
En voici quelques exemples que vous allez pouvoir reconnaître très facilement, même si actuellement beaucoup d'importations récentes, avec des bronzes plus modernes, réalisés avec des techniques plus récentes, voire, aussi malheureusement, des copies de ceux-ci plus anciens, arrivent en masse du Burkina Fasso et du Mali, pour répondre à la demande, surtout des commerçants et des décorateurs à bas prix ...

- Cavalier sur son cheval - Bronze africain - Dogon - Mali

Les Dogons sont un peuple du Mali, en Afrique de l'Ouest. Leur population totale au Mali est estimée à 1 200 000 personnes. ... Les Dogon sont avant tout des cultivateurs (essentiellement du mil) et des forgerons. Ils sont réputés pour leur récit mystiques ainsi que leurs leurs sculptures.
Deuxième moitié du XXe siècle
Article : Cavalier en bronze.
Ethnie / culture : Dogon
Région/Pays : Mali
Matériau : Bronze africain
Période : Deuxième moitié du XXe siècle
Dimensions : 25 × 10 × 22 cm
poids : 2930 grs

- Cavalier talisman - Bronze africain - Putchu Guinadji - Sao/Kotoko - Tchad

Les Kotokos sont une population d'Afrique centrale, vivant principalement au Cameroun, également au Tchad et au Nigeria.
La population globale est estimée à environ 90 000 personnes.
Les Kotokos se perçoivent comme des descendants des Saos et les croyances traditionnelles subsistent, notamment celles liées aux esprits de l'eau.
Ces figurines sont confectionnées par les bronziers Kotoko descendants directs des Sao dont la civilisation a disparu au 16e siècle. Les Kotoko vivent sur les deux rives du Logone qui fait frontière entre le Tchad et le Cameroun.
Ces figurines équestres sont appelées putchu = cheval et guinadji = génies en langue peule. Elles sont portées en amulettes par des personnes jugées "possédées" par la folie. Celle-ci est symbolisée par le cheval qui doit être "dompté" par le ou les cavaliers génies. Ceux-ci portent un chèche comme les nomades Touareg ou Toubou du Sahara. Une fois guéri, le patient remisera son talisman. Ces putchu guinadji sont parfois gainés de cuir.
Style très épuré, avec une belle patine d'usure ce sont de véritables bijoux très reecherchés.
Article : Cavalier talisman
Nom de l’objet indigène : Putchu Guinadji
Ethnie / culture : Sao/Kotoko
Région/Pays : Tchad
Matériau : Bronze africain
Période : Deuxième moitié du XXe siècle
Dimensions : 7 × 2 × 6 cm
Poids : 211 g

- La vie dans un village africain.

Vous pouvez trouver ici une grande qualité de petit personnages, tels que le chasseur, le cuisinière, une divinité, un glaneur, un guerrier, la paysanne avec son panier,le planteur, la porteuse d'eau,le soldat et bien d'autres encore. Ici vous en avez 11 exemplaires, mais la collection complète est quasiment infinie ...
Ce sont ces petits bronzes qui servaient autrefois de mesure de poids dans les villages pour les objets ou les poudres précieuses; il faut faire très attention à leur conception et à leur réalisation car, là aussi, les faussaires ont sévi ...
Petit Bronze africain ancien, Dogon du Mali, technique cire perdue
Ethnie / culture : Dogon
Région/Pays : Mali
Matériau : Bronze africain
technique : cire perdue
Période : Première moitié du XXe siècle
État : Excellent état, à peine utilisé, signes minimaux d'usure
Dimensions : ~ 7 à 8 cm
( Origine : sortie de collection privée )

- d'autres petits bronzes " poids et mesure ", mais provenant du Ghana.

L'inspiration des modèles est la même, la technique de réalisation, à la cire perdue, l'est également, seule l'origine géographique ( proche cependant ) diffère un peu.
Bronze - Ashanti - Ghana
Les Ashantis sont une population d'Afrique de l'Ouest vivant au Ghana. Ils font partie du grand groupe des Akans et se subdivisent eux-mêmes en de nombreux sous-groupes.
Ils parlent le twi qui est une des langues akan appartenant au groupe des langues kwa.
Des figures rares, coulées à l’aide de la technique de cire perdue, moulées avec le support.
1. Figure: portant un fusil dans sa main droite et un animal tué sur sa tête.
Hauteur: 8,6 cm, poids: 70,6 g
2. Figure : vieil homme assis sur une chaise rustique, fumant une pipe, tenant un bâton dans sa main gauche.
Hauteur: 6,2 cm, poids: 41,2 g
Article : goldweights
Ethnie / culture : Ashanti
Région/Pays : Ghana
Matériau : Bronze
Période : Deuxième moitié du XXe siècle
État : satisfaisant

- Des statuettes, plus grandes, de même inspiration, issues de la même source.

Bronze africain - Achantis - Ghana
Fin du XXe siècle
Plus grandes, ces grandes statuettes ashantis du Ghana étaient, elles, destinées à être placées dans chaque famille de la tribue pour attirer les bons esprits.
La première représente un chasseur portant une antilope et la seconde une femme portant de l'eau avec un bébé.
Article : Statuette(s)
Ethnie / culture : Achantis
Région/Pays : Ghana
Matériau : Bronze africain
Période : Fin du XXe siècle
État : Bon état
Dimensions
femme :
1807 grs
28 x 7 x 6 cm
homme :
1624 grs
28 x 9 x 5 cm

Putchu-Guinadji-TCHAD Putchu-Guinadji ancien-couple-de-bronzes-africains anciens-bronzes-GHANA-cire-perdue anciens-bronzes-GHANA-cire-perdue_02 anciens-bronzes-GHANA-homme anciens-bronzes-GHANA-homme_02 anciens-bronzes-GHANA anciens-bronzes-GHANA_02 anciens-talismans bronze-africain-dogon-mali bronze-africain-dogon-mali_02 bronze-africain-dogon-mali_03 bronze-africain-dogon-mali_04 bronze-africain-dogon bronze-africain-dogon_02 bronze-africain-dogon_03 bronze-africain-dogon_04 bronze-cire-perdue bronze-cire-perdue_02 bronze-cire-perdue_03 bronze-cire-perdue_04 bronze-dogon-vue-dessous bronze-dogon-vue-dessous_02 bronze-dogon-vue-dessous_03 bronze-dogon-vue-dessous_04 bronze-ghana-dessous bronze-ghana-dessous_02 bronze-kotoko-tchad bronze-kotoko bronze-tchad-vue-de-dessus cavalier-bronze-africain-dogon-mali cavalier-bronze-africain-dogon-mali_02 cavalier-bronze-africain-dogon-mali_03 cavalier-bronze-africain-dogon-mali_04 cavalier-bronze-africain cavalier-bronze-africain_02 cavalier-bronze-africain_03 cavalier-talisman-bronze-africain-TCHAD cavalier-talisman-bronze-africain-TCHAD_02 cavalier-talisman-bronze-africain cavalier-talisman-bronze-africain_02 cavalier-talisman-bronze-africain_03 chasseur-bronze-ghana chasseur chasseur_02 chasseur_03 chasseur_04 cuisinier cuisinier_03 cuisinier_05 divinite divinite_02 divinite_03 divinite_04 divinite_05 femme au pilon femme au pilon_02 femme au pilon_03 femme au pilon_04 femme au pilon_05 glaneur glaneur_02 glaneur_03 glaneur_04 goldweight goldweights guerrier guerrier_02 guerrier_03 guerrier_04 guerrier_05 guerrier_06 paysanne au panier paysanne au panier_02 paysanne au panier_03 paysanne au panier_04 paysanne paysanne_02 paysanne_03 paysanne_04 planteur planteur_02 planteur_03 planteur_04 planteur_05 porteuse d eau porteuse d eau_02 porteuse d eau_03 porteuse d eau_04 porteuse d eau_05 porteuse d eau_06 porteuse-eau-et-enfant soldat soldat_02 soldat_03 soldat_04 statuettes-bronze-africain-patine-or statuettes-bronze-africain-patine statuettes-position statuettes-vue-de-dessous talisman-bronze talisman village-africain-bronzes-dores village-africain-les-metiers village-africain


autres articles à lire :

Si vous êtes intéressé par un ou plusieurs articles de cette Brocante, prenez directement contact ...
Si vous avez des objets à nous proposer, prenez également contact ...
Une réponse rapide et personnalisée vous parviendra rapidement ... :)
contact

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à Ma Petite Brocante en Ligne ...

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot 1k9djtx ?

Fil RSS des commentaires de cet article